Aaron Zeitlin en quelques dates

Hillel Zeitlin avec son petit-fils Avrom Hokherman, fils unique de sa fille Rivke Hokherman.

1898
Le 3 juin, naissance à  Uvarovitsh (Uvaravičy, Biélorussie, à l’époque dans l’Empire russe) d’Aaron Eliezer Zeitlin, fils d’Esther et de Hillel Zeitlin. Son père est un philosophe et écrivain connu. Il aura un frère, Elkhonen (1902), et une sœur, Rivke (1909).

1898 – 1902
La famille vit à Homel.

1902 – 1905
La famille vit à Roslavl. Zeitlin commence à étudier avec son père.

1905 – 1908
La famille vit à Vilnius (à l’époque Vilna, Empire russe). Il est scolarisé dans une école religieuse modernisée.

1908
La famille s’installe à Varsovie. Il poursuit ses études au lycée hébraïco-polonais, puis suit des cours de niveau universitaire.

1911
Il collabore aux journaux hébraïques pour enfants Haperakhim (Les Fleurs) et Hashakhar (L’Aube).

1920
Début décembre voyage en Palestine avec son frère. En route il visite la Tchécoslovaquie, la Hongrie, la Yougoslavie. En Palestine, il est enseignant à Zikhron Yaakov.

La famille Zeitlin, années 1930. De gauche à droite, en haut : Elkhonen Zeitlin, Tolye (Leye) Perlmuter-Zeitlin (femme d’Aaron), Aaron Zeitlin, Nokhem Hokherman. Au milieu : Renia Zeitlin (femme d’Elkhonen), Esther Zeitlin (femme de Hillel), Hillel Zeitlin, Rivke Zeitlin (sœur d’Aaron). En bas : Adam Zeitlin (fils cadet d’Elkhonen), Avrom Hokherman (fils de Rivke), Tsvi-Dov Zeitlin (fils d’Aaron), Dovid Zeitlin (fils aîné d’Elkhonen).

1921
À la fin de l’année, les deux frères quittent la Palestine et reviennent en Pologne an passant par Beyrouth, Marseille, Paris, la Belgique et l’Allemagne.

1922
Il s’installe de nouveau à Varsovie. Publie Metatren (Métatron), poème apocalyptique.

1923
Shotns oyfn shney (Ombres sur la neige), poèmes.

1926
Devient membre de la rédaction du quotidien yiddish Varshever ekspres (Express de Varsovie) devenu en 1927 Undzer ekspres (Notre Express), et directeur de son supplément littéraire. Il le restera jusqu’à son départ de Pologne en 1939.

1927
Épouse Tolye (Leye) Perlmuter.

Tolye (Leye) Perlmuter-Zeitlin, première femme d’Aaron Zeitlin.

1929
Yankev Frank, première de ses neuf pièces en yiddish.

1930
Naissance de Tsvi-Dov (Hirsh-Ber), son fils unique.

Tsvi-Dov (Hirsh-Berele) Zeitlin, fils unique d’Aaron et de Tolye Zeitlin (1930-1942).

1932
Fonde le mensuel littéraire Globus (Varsovie) dont il sera le rédacteur en chef jusqu’au dernier numéro en 1934.

1937
Brenendike erd (Terre brûlante), roman.

1938
En décembre, décès à Varsovie de sa sœur, la peintre Rivke Zeitlin-Hokherman.

1939
En mars il part à New York, invité par Maurice Schwartz, directeur du Yidisher kunst-teater, pour préparer la mise en scène de sa pièce Esterke. À la fin de l’été, la guerre qui éclate l’empêche de rentrer à Varsovie ; il passe quelques mois à Cuba dans l’attente d’un visa pour résider aux États-Unis.

Elkhonen Zeitlin.

1940
Il revient à New York.

1942
En septembre, Hillel Zeitlin est vu pour la dernière fois dans le ghetto de Varsovie, sur le chemin de l’Umschlag-Platz. Elkhonen y meurt, probablement de faim, en décembre. Tolye, l’épouse de Zeitlin, et leur fils sont aperçus à Maidanek peu avant leur assassinat .

1944-1945
Aaron Zeitlin est informé de la mort de ses proches.

1948-1949
Il surmonte une grave maladie et se marie avec Rokhl Abramovitsh.

Mémoires d’Elkhonen Zeitlin, In a literarisher shtub (Dans une maison littéraire, 2e édition, Buenos Aires, 1946).

1950
Shirim upoemot, poèmes hébraïques.

1967-1970
Œuvres poétiques complètes en deux volumes.

1973
Décédé à New York le 28 septembre, il est enterré à Jérusalem le 1er octobre.

Aaron Zeitlin (à droite) avec Avrom Sutzkever, fin des années 1960 – début des années 1970.